souss com news
Derniers sujets
» le Defi ouayeh.com
par carnivor Jeu 26 Sep - 0:59

» روابط منتديات ouayeh.com
par Admin Dim 8 Sep - 15:49

» ouayeh.com diffusion
par Admin Dim 8 Sep - 15:43

» News ouayeh.com
par Admin Dim 8 Sep - 15:41

» expanding propulsive technology
par Admin Dim 8 Sep - 15:39

» harvest of the week on worldatatag
par carnivor Mer 17 Juil - 0:29

» tamazight taged links
par cydrogena Sam 11 Aoû - 15:26

» الزواج بين فرنسي و مغربية ''القانون يقول''
par Invité Lun 4 Juin - 3:17

» Transfuge Mémorial
par zaryaba Ven 9 Fév - 19:52

» Apprendre la citoyenneté avec Tachelhite.com
par zaryaba Jeu 1 Fév - 22:53

» tachelhite tagged links
par zaryaba Mar 12 Déc - 3:17

» Connaitre votre solde ou N° carte SIM chez operteurs Maroc
par mimouni Dim 23 Juil - 12:37

» Direct Links to Mimouni abdelmalek Video Youtube
par Admin Lun 20 Fév - 20:33

» video mimouni
par Admin Lun 20 Fév - 20:31

» RESEAU SOUSS
par Admin Jeu 20 Oct - 21:54


Le top ten de la DGSN par grande agglomération

Aller en bas

Le top ten de la DGSN par grande agglomération Empty Le top ten de la DGSN par grande agglomération

Message par mimouni le Dim 9 Déc - 18:54

2012/09/14
Criminalité: Le palmarès des interpellations par ville
Le top ten de la DGSN par grande agglomération
108.236 arrestations en sept mois
La typologie des délits et crimes
Criminalité: Le palmarès des interpellations par ville

En sept mois, le bilan global par ville fait état de 108.236 interpellations. Casablanca est de loin la première agglomération en termes d’arrestations, suivie de Rabat, Fès, Agadir et Meknès


LE crime s’organise, se développe et prend des formes de plus en plus sophistiquées. C’est du moins le constat établi par les services de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Cependant, même si le sentiment d’insécurité donne l’impression d’être plus élevé, les statistiques croisées de la DGSN font valoir des tendances baissières par rapport aux dernières années. Et ce, dans un contexte où le citoyen a tendance à extrapoler des constats dans des points noirs à l’échelle nationale. Plus encore, les bilans d’arrestations comprennent également les cas dormants, c’est-à-dire des interpellations qui surviennent avant même que le crime ou délit soit commis, tient à préciser un cadre de la DGSN. En l’absence de statistiques pour les années précédentes, l’évaluation de l’insécurité reste un exercice difficile.
En tout cas, les dernières études menées par les services de la Sûreté nationale font valoir une segmentation très affinée des types de crimes et délits de tous genres: délits financiers, faux et usage de faux, abus de confiance, chèques en bois, escroquerie, usurpation d’identité… Il en ressort aussi de nouveaux types de crimes peu habituels au Maroc tels que la fraude des cartes de paiement (GAB), la contrefaçon des cartes, les terminaux de paiement électronique (TPE). Autre tendance nouvelle, l’escroquerie via Internet ou encore le «Phishing» qui est une technique qui vise à récolter des informations personnelles et/ou confidentielles en dupant les internautes par le biais de courrier électronique… La liste est longue. C’est dire que le crime devient sophistiqué et prend des formes imprévisibles.
En tout cas, la DGSN vient de dresser un bilan détaillé, ô combien d’actualité! par type de crime ainsi que la cartographie des interpellations par ville. Le tout dernier bilan, qui revient sur les sept derniers mois, fait état de 108.236 arrestations. Le palmarès des agglomérations est déconcertant.
Par ville, c’est Casablanca qui s’accapare la part du lion avec 17.381 interpellations, dont 11.159 flagrants délits et 6.222 recherchés. La capitale économique est suivie par Rabat (13.365, dont 8.299 en flagrant délit). Fès arrive en troisième position. Elle a enregistré 11.546 arrestations en 7 mois, dont 9.695 pris sur le vif. Agadir enregistre aussi des arrestations par milliers. La capitale du Souss occupe la 4e place totalisant 8.494 arrestations, dont 6.786 flagrants délits. Elle est suivie juste après par Meknès (8.438 interpellations). La ville ocre occupe la 6e place. En effet, Marrakech aura totalisé 8.030 arrestations en sept mois, réparties entre 5.260 flagrants délits et 2.770 recherchés. Pour sa part, Oujda occupe le 7e rang. Elle compte avec 7.885 arrêtés, dont près de 7.000 pris sur le vif (exactement 6.953).
La capitale du détroit s’offre le huitième rang. Tanger aura connu 6.296 cas d’arrestations en 7 mois, soit 4.887 personnes prises en flagrant délit et 6.296 interpellées après avis de recherche. Juste après Tanger, c’est Tétouan qui occupe la neuvième position. La ville de la colombe a enregistré 5.959 cas écroués, dont 5.044 pris sur le vif. Curieusement, c’est Béni Mellal qui clôture le top ten. Cette petite ville du Moyen Atlas a été le théâtre de 4.035 cas mis sous les verrous.
Sur un tout autre registre, la DGSN a établi une nouvelle grille d’analyse par typologie de crime et délits. Il en ressort que les crimes liés à l’argent se taillent la part du lion. Par ce type de crime, l’on entend les vols sous la menace d’arme blanche, le vol avec agression, à l’arraché, vol de voitures ou encore le vol qualifié et autres petits larcins, recel… A elle seule cette rubrique totalise 10.410 arrestations en flagrant délit en plus de 5.230 interpellations de recherchés. Autre type de crimes ayant enregistré un fort taux de mise sous les verrous, ceux liés à l’homicide volontaire, tentative d’homicide volontaire, coups et blessures ayant entraîné la mort. S’ensuivent les coups et blessures à l’arme blanche, les enlèvements et séquestrations, violence ou encore menace et humiliation. En sept mois, ce groupe de crimes aura enregistré 7.590 interpellations en flagrant délit et quelque 2.240 après avis de recherche.
Les crimes et délits liés aux à la famille et aux mœurs viennent en troisième lieu en termes d’arrestations. Cette catégorie comprend les viols, les viols avec violence, l’incitation à la débauche, l’adultère, la prostitution/débauche, l’abandon de famille… Sur ce volet, la Sûreté a comptabilisé 5.565 interpellations en flagrant délit et 2.622 cas écroués après enquête et recherche.
At least but not last, les délits financiers et économiques. Cette catégorie intègre le faux et usage de faux, l’abus de confiance, les émissions de chèques sans provision, l’escroquerie ou encore l’usurpation d’identité. Cette typologie aura totalisé 12.433 arrestations. Mais ce sont les crimes liés aux drogues, à l’ébriété, à l’émigration clandestine qui enregistrent des records en termes d’arrestations. A elle seule, cette catégorie a enregistré 48.297 interpellations en flagrant délit en plus de quelque 3.270 arrestations de personnes recherchées.

mimouni
master
master

Messages : 497
Réputation : 0
Date d'inscription : 27/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le top ten de la DGSN par grande agglomération Empty Re: Le top ten de la DGSN par grande agglomération

Message par mimouni le Dim 9 Déc - 18:55


_________________


mimouni
master
master

Messages : 497
Réputation : 0
Date d'inscription : 27/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le top ten de la DGSN par grande agglomération Empty Re: Le top ten de la DGSN par grande agglomération

Message par mimouni le Dim 9 Déc - 18:56

Le top ten de la DGSN par grande agglomération Police1y

_________________


mimouni
master
master

Messages : 497
Réputation : 0
Date d'inscription : 27/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le top ten de la DGSN par grande agglomération Empty Re: Le top ten de la DGSN par grande agglomération

Message par mimouni le Dim 9 Déc - 18:57

Le top ten de la DGSN par grande agglomération Police2j

_________________


mimouni
master
master

Messages : 497
Réputation : 0
Date d'inscription : 27/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le top ten de la DGSN par grande agglomération Empty Re: Le top ten de la DGSN par grande agglomération

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum