manque de preuves évident

Aller en bas

manque de preuves évident Empty manque de preuves évident

Message par mimouni le Dim 9 Déc - 18:27

Condamné pour meurtre, parce qu'analphabète
Mohamed Ahmed Publié dans La Gazette du Maroc le 28 - 11 - 2008

Introverti et ne connaissant pas un mot en arabe, un berbère de Taroudant s'est retrouvé accusé et condamné pour un meurtre qu'il n'a pas commis.
Jeune paysan de la région de Taroudant, il s'est révolté contre les siens et a quitté le douar vers la région d'El Jadida où il cherchait une besogne. Personne ne saura comment il s'est retrouvé dans un champs de blé. Très fatigué, il s'est endormi. Un cadavre a été trouvé à une dizaine de mètres de lui. Le ratissage de la zone a conduit les gendarmes à retrouver le jeune berbère endormi. Il ne parlait pas un mot d'arabe. Pour les enquêteurs, qui avaient un meurtre non élucidé, le sommeil et l'ignorance étaient un subterfuge. Le prévenu a signé de ses empreintes les aveux et la reconstitution du crime. Les condamnations ont été prononcées… Quatre ans après, d'autres enquêteurs sont tombés sur un malfaiteur, dans une autre affaire. Cuisiné et subissant un interrogatoire musclé, il a aussi avoué le meurtre du champ de blé, avec les détails, en arabe… Svp !

mimouni
master
master

Messages : 496
Réputation : 0
Date d'inscription : 27/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

manque de preuves évident Empty Re: manque de preuves évident

Message par mimouni le Dim 9 Déc - 18:28

mimouni a écrit:Condamné pour meurtre, parce qu'analphabète
Mohamed Ahed Publié dans La Gazette du Maroc le 28 - 11 - 2008

Introverti et ne connaissant pas un mot en arabe, un berbère de Taroudant s'est retrouvé accusé et condamné pour un meurtre qu'il n'a pas commis.
Jeune paysan de la région de Taroudant, il s'est révolté contre les siens et a quitté le douar vers la région d'El Jadida où il cherchait une besogne. Personne ne saura comment il s'est retrouvé dans un champs de blé. Très fatigué, il s'est endormi. Un cadavre a été trouvé à une dizaine de mètres de lui. Le ratissage de la zone a conduit les gendarmes à retrouver le jeune berbère endormi. Il ne parlait pas un mot d'arabe. Pour les enquêteurs, qui avaient un meurtre non élucidé, le sommeil et l'ignorance étaient un subterfuge. Le prévenu a signé de ses empreintes les aveux et la reconstitution du crime. Les condamnations ont été prononcées… Quatre ans après, d'autres enquêteurs sont tombés sur un malfaiteur, dans une autre affaire. Cuisiné et subissant un interrogatoire musclé, il a aussi avoué le meurtre du champ de blé, avec les détails, en arabe… Svp !

http://www.maghress.com

mimouni
master
master

Messages : 496
Réputation : 0
Date d'inscription : 27/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum