souss com news
Derniers sujets
» le Defi ouayeh.com
par carnivor Jeu 26 Sep - 0:59

» روابط منتديات ouayeh.com
par Admin Dim 8 Sep - 15:49

» ouayeh.com diffusion
par Admin Dim 8 Sep - 15:43

» News ouayeh.com
par Admin Dim 8 Sep - 15:41

» expanding propulsive technology
par Admin Dim 8 Sep - 15:39

» harvest of the week on worldatatag
par carnivor Mer 17 Juil - 0:29

» tamazight taged links
par cydrogena Sam 11 Aoû - 15:26

» الزواج بين فرنسي و مغربية ''القانون يقول''
par Invité Lun 4 Juin - 3:17

» Transfuge Mémorial
par zaryaba Ven 9 Fév - 19:52

» Apprendre la citoyenneté avec Tachelhite.com
par zaryaba Jeu 1 Fév - 22:53

» tachelhite tagged links
par zaryaba Mar 12 Déc - 3:17

» Connaitre votre solde ou N° carte SIM chez operteurs Maroc
par mimouni Dim 23 Juil - 12:37

» Direct Links to Mimouni abdelmalek Video Youtube
par Admin Lun 20 Fév - 20:33

» video mimouni
par Admin Lun 20 Fév - 20:31

» RESEAU SOUSS
par Admin Jeu 20 Oct - 21:54


Le secteur Minier au Maroc

Aller en bas

Le secteur Minier au Maroc  Empty Le secteur Minier au Maroc

Message par الميموني le Mar 20 Nov - 22:18

Les Mines
Le secteur des Mines occupe une place de choix dans l'économie marocaine, il représente près de 21 % des recettes d'exportation et emploie 39 225 personnes environ.

L'exploitation minière a été l'une des activités économiques les plus exercées par la population marocaine au cours des siècles. Les technologies minières marocaines comme le travail du cuivre et la fabrication de l'acier ont été transmises au-delà des frontières, à l'Europe notamment à travers l'Espagne musulmane et le sud de la France.

Dès le début du XXème siècle, des gisements importants de phosphates, de plomb, de zinc, de fer, de manganèse etc… ont été découverts.

En matière de phosphate, le Maroc renferme les ¾ des réserves connues sur la planète. Il est le 1er exportateur et le 3ème producteur de phosphates bruts à l'échelle mondiale. L'exploitation des phosphates constitue un monopole de l'Etat représenté par l'Office Chérifien des Phosphates (OCP) créé en 1920. Cette exploitation se fait dans des conditions avantageuses, extraction facile à ciel ouvert, teneur forte qui permet un traitement consistant en un séchage et un épierrage.

Pour les autres minerais, l'Etat intervient par le biais du Bureau de Recherches et des Participations Minières (BRPM) créé par Dahir le 15 décembre 1928 afin de promouvoir et de stimuler la mise en valeur des ressources minières du pays. Il intervient pour toutes études et recherches visant la valorisation des substances minérales, à l'exclusion des phosphates et des hydrocarbures. Entre autres, il entreprend toute opération commerciale, industrielle ou financière compatible avec ses activités.

Par ailleurs, il existe des exploitations minières artisanales essentiellement dans les régions de Tafilalet et du Haut Atlas oriental, qui opèrent dans divers petits gisements de plomb, de zinc, et de barytine. Un organisme d'Etat : la Centrale d'Achat et de Développement de la région du Tafilalet et de Figuig (CADETAF) a été constituée, en 1960 en vue d'encadrer, équiper, former et assister techniquement ces exploitations artisanales.

Les principales zones minières hors phosphate au Maroc sont :
La zone située au centre du pays, de 60 à 120km de la côte atlantique : on y trouve le plomb, la fluorine et l'antimoine.
L'anti-Atlas qui renferme des gisements de cuivre, de manganèse, de métaux précieux (or et argent) et de métaux stratégiques (cobalt, étain, wolfram…)
Le Haut Atlas avec des gisements de plomb, de zinc, de cuivre, de manganèse, de fer et de barytine.
Le Rif avec le fer, le zinc, l'antimoine, les métaux stratégiques et les argiles smectiques.
L'Oriental avec le plomb, le zinc et le charbon.

En matière de valorisation minière, l'activité n'a cessé de se développer depuis 1965 avec :
Le complexe chimique de Maroc-Chimie (I et II) à Safi dont la capacité de production annuelle atteint actuellement 360.000t/an d'acide phosphorique.

Le complexe de Maroc-Phosphore (I et II) à Safi, dont la première unité a été mise en service en 1976 et la 2ème en 1981. La capacité de production de chacune des deux unités est 495.000 t/an d'acide.

L'ensemble chimique Maroc-Phosphore (III et IV) à Jorf Lasfar, mis en service en 1986 permet de produire annuellement 1.320.000 tonnes d'acide phosphorique.

La réalisation en 1997 à Jorf Lasfar d'un atelier d'acide phosphorique purifié de 120.000 t/an.
La Fonderie d'Oued El Heimer à Oujda, traite une bonne partie du plomb extrait; sa capacité de production est de 140.000 t/an de concentré.

Les données sur ce secteur sont fournies essentiellement par le Ministère de l'Energie et des Mines (Direction des Mines) et l'Office Chérifien des Phosphates pour ce qui est de la production et du traitement des minerais. Pour les exportations, les données sont collectées auprès de l'Office des Changes.
http://www.maroc.ma
الميموني
الميموني
master
master

Messages : 474
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum