L'Iran a table avec l'Occident

Aller en bas

L'Iran a table avec l'Occident Empty L'Iran a table avec l'Occident

Message par tavernier le Dim 17 Nov - 18:41

La nervosité qui caractérise les relations iran Occident parait s'essouffler avec l'arrivée au pouvoir du nouveau president Iranien Hassan Rohani malgré que ce dernier reaffirme les droits nucléaires» de son pays .. c'est peut etre l'Occident qui a eu assez de cette belligerance et qui s'ageneouille.

L'Iran a table avec l'Occident Mimoun11

tavernier

Messages : 97
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/06/2011
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

L'Iran a table avec l'Occident Empty Re: L'Iran a table avec l'Occident

Message par tavernier le Dim 17 Nov - 18:42

Alors que viennent de s'achever trois jours de négociations intenses...

La nouvelle réunion de négociation prévue le 20 novembre s'annonce bien... Le président iranien Hassan Rohani a déclaré dimanche que son pays ne renoncerait pas à ses «droits nucléaires», y compris l'enrichissement d'uranium, ont rapporté les médias après l'annonce de l'absence d'un accord avec les grandes puissances à Genève.

«Il y a des lignes rouges qui ne doivent pas être franchies», a-t-il dit devant le Parlement, dominé par les conservateurs. «Les droits de la nation iranienne et nos intérêts nationaux représentent une ligne rouge, de même que les droits nucléaires dans le cadre des régulations internationales, ce qui inclut l'enrichissement (d'uranium) sur le sol iranien», a-t-il ajouté.

Trois jours d'intenses négociations entre l'Iran et six puissances mondiales (Etats-Unis, Russie, Chine, Royaume-Uni, France et Allemagne) se sont achevés dimanche aux premières heures à Genève sans déboucher sur un accord sur le programme nucléaire iranien. Une nouvelle réunion est prévue le 20 novembre.
Scepticisme côté iranien

L'arrivée précipitée vendredi à Genève de plusieurs ministres des Affaires étrangères avait laissé espérer un accord, mais les négociations ont buté sur les exigences de clarification de certains participants, en particulier de la France. «Si nous voulons réussir dans ces négociations, nous avons besoin du soutien du Guide suprême (l'ayatollah Ali Khamenei) et de celui des députés», a déclaré Hassan Rohani.

Le Guide suprême, qui a le dernier mot sur le programme nucléaire, a apporté son soutien aux négociateurs iraniens mais a aussi exprimé son pessimisme quant à la possibilité d'une avancée des discussions, évoquant les décennies d'hostilité puis de méfiance de l'Occident vis-à-vis de l'Iran.

Les durs du régime iranien sont également sceptiques et redoutent que les négociateurs, menés par le ministre des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif, ne fassent trop de concessions.
L'Iran ne «pliera devant aucune puissance»

Hassan Rohani a répété que l'Iran ne «plierait devant aucune puissance» et que les sanctions qui pèsent lourdement sur l'économie du pays n'obligeaient pas pour autant l'Iran à négocier.

«Nous avons expliqué de manière pratique et verbalement aux parties en présence que les menaces, les sanctions, les humiliations et les discriminations ne produiraient jamais aucun résultat», a-t-il déclaré.

Les grandes puissances et Israël, considérée comme la seule puissance nucléaire de la région, soupçonnent l'Iran de chercher à obtenir l'arme atomique sous couvert de son programme nucléaire civil, malgré les démentis de Téhéran

Lemonde

tavernier

Messages : 97
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/06/2011
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum