souss com news
Derniers sujets
» taged links on worldatatag
par carnivor Mer 17 Juil - 0:30

» harvest of the week on worldatatag
par carnivor Mer 17 Juil - 0:29

» Gold topics of the week
par jamesjames Sam 15 Juin - 3:28

» sitemap html worldatatag.com
par Admin Mar 28 Mai - 1:19

» sitemap worldatatag
par Admin Mar 28 Mai - 1:16

» worldatatag.com sitemap.xml
par Admin Mar 28 Mai - 1:14

» Direct links to worldatatag.com
par Admin Mar 28 Mai - 1:12

» Urllist links to worldatatag.com
par Admin Mar 28 Mai - 1:11

» Sitemap worldatatag.com
par mimouni Jeu 7 Mar - 1:15

» Sitemap chtoukapresse.com
par cydrogena Jeu 22 Nov - 22:25

» sitemap tamazight.biz
par cydrogena Jeu 22 Nov - 22:22

» tamazight taged links
par cydrogena Sam 11 Aoû - 15:26

» topics tamazight biz
par cydrogena Sam 11 Aoû - 15:25

» brrkate #tamazight.biz
par cydrogena Ven 3 Aoû - 15:02

» Explorer le pack Tamazight.biz
par cydrogena Dim 29 Juil - 1:31


Traces Amazighiennes

Aller en bas

Traces Amazighiennes Empty Traces Amazighiennes

Message par cydrogena le Sam 26 Mai - 19:40

Les premieres traces



Des outils en pierre ont été trouvés
sur tout le territoire, appartenant à la grande culture acheuléenne
du Paléolithique Inférieur, bien connu en Europe. Les plus anciens,
découverts récemment dans la région de Casablanca par une équipe
maroco-française, sont datés de 700 000 voire 1 million d’années.



Mais l’homme contemporain de ces premiers bifaces n’y a pas
encore été découvert. Les plus anciens restes humains actuellement
connus ne datent que de 250 000 ans. Ce sont des Homo erectus, découverts
dans les carrières de Casablanca et à Rabat.




Deux crânes, mis à jour dans une mine près de Safi, au jbel
Irhoud, appartiennent à des Homo sapiens archaïques, très proches des
Néanderthaliens d’Europe. Sur le site a également été trouvé un
outillage connu en Europe sous le nom de « moustérien ».
Datation actuellement acceptée : 100 000 ans.

http://www.amazighworld.org/history/index_show.php?id=1814


cydrogena
cydrogena
Admin

Messages : 401
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Traces Amazighiennes Empty Re: Traces Amazighiennes

Message par cydrogena le Sam 26 Mai - 19:40

Un homme plus évolué apparaît
il y a 40 000 ans. Inventeur d’une pointe pédonculée particulière
à l’Afrique du Nord, la « pointe atérienne » qui pouvait
se fixer sur un manche de lance ou de javelot, l’homme atérien
connaissait l’usage du feu, pêchait, ramassait des coquillages
et se montrait également habile chasseur. Vivant dans des grottes,
notamment autour des villes actuelles de Rabat et Tanger, il
savait aussi construire des coupe-vents ou tentes et peaux de
bêtes.



S’est ensuite développée la civilisation dite « ibéromaurusienne »,
qui s’est maintenue jusqu’au début du Xème millénaire av. J.C.
Les Ibéromaurusiens utilisaient un outillage plus sophistiqué formé
de petits silex montés en série. Ils enterraient leurs morts,
pratiquaient la trépanation et prenaient soin de leurs malades.




Au Maghreb, une nouvelle race venue de l’est semble avoir pris
place vers le début du VIIème millénaire av. J.C. Ces hommes appelés
Capsiens, ont joué un grand rôle dans le peuplement de l’Afrique du
Nord et sont considérés comme des Paléoberbères. Même si la
civilisation capsienne, comme c’est probable, n’a guère pénétré
sur le territoire marocain, elle a eu une influence certaine.




L’art apparaît avec les Capsiens, qui décoraient des oeufs
d’autruches et sculptaient de petites figurines. Avec leurs
descendants, devenus pasteurs et agriculteurs, commençait
l’utilisation de la pierre polie et de la poterie.



Selon certains auteurs,
c’est à eux que l’on doit également l’épanouissement de l’art
rupestre en Afrique du Nord.




L’agriculture, l’élevage et la poterie



Ces nouvelles techniques
arrivent au Maroc vers la fin du VIème millénaire av. J.C. Les sites
les mieux connus se trouvent dans le Nord-Ouest du pays. Leurs occupants
élèvent bovins, moutons et chèvres, et leur poterie s’apparente à
la poterie dite « cardiale », du pourtour méditerranéen.




Un autre courant néolithique est arrivé dans les régions
méridionales du Maghreb par le Sud-Est, la bordure Nord du Sahara,
à une époque où le climat était nettement plus humide qu’aujourd’hui
(à la fin du VIème millénaire av. J.C.). ces éleveurs de bœufs,
accompagnés de leurs troupeaux, avançaient lentement. Or le
dessèchement progressif du Sahara rendit leurs conditions de
vie de plus en plus difficiles, et les obligea à remonter vers
le Nord, vers la fraîcheur des montagnes et les hautes vallées
verdoyantes.

cydrogena
cydrogena
Admin

Messages : 401
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum