souss com news
Mots-clés

mimouni  mimoun  femme  auteur  parcours  destin  amazigh  miss  

Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs

L'Algerie bientot client emprunteur du FMI

Aller en bas

L'Algerie bientot client emprunteur du FMI

Message par belgika le Dim 20 Déc - 20:19

La politique d'engagement dans le surarmement et la gestion non optimisée  a allégé le trésorerie Algérienne d'environ 40 milliards de dollars en une année, le fond colossal que la république populaire a amassé en 20 ans (1995 -2015) du fait du prix vertigineux du pétrole et du gaz vont s'effriter en moins de 4 ans sans oublier que les ressources aussi ont une limite et la terre ne peut continuer a fournir éternellement.
Voici le graphique du prix de baril de pétrole échelonné sur 10 ans et enrichi par le graphique de la
chutte des réserves de l'Algérie
(citation Mimouni)


Dernière édition par belgika le Dim 20 Déc - 20:31, édité 1 fois
avatar
belgika

Messages : 17
Réputation : 0
Date d'inscription : 02/12/2015
Age : 88
Localisation : belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Algerie bientot client emprunteur du FMI

Message par belgika le Dim 20 Déc - 20:23

Effritement des réserves de change: L’Algérie bientôt dans les bras du FM
http://www.impact24.info
Mohamed Laksaci, gouverneur de la Banque Centrale
Les réserves de change, que nos dirigeants présentent comme une prouesse de la gestion des 15 dernières années, fondent comme neige au soleil. Au bout d’une année de chute des prix du pétrole, le gouvernement a puisé 34,2 milliards de dollars pour financer une économie en faillite et totalement tournée vers l’importation. Présentant aujourd’hui les tendances financières et monétaires de l’Algérie au premier semestre 2015, Mohamed Laksaci, gouverneur de la Banque Centrale, a adopté plutôt un ton grave en annonçant la «forte contraction» des réserves officielles en devise. «Les réserves de change de l’Algérie ont poursuivi leur tendance baissière pour s’établir à 159,027 milliards de dollars à fin juin 2015 contre 178,938 milliards de dollars à fin décembre 2014», a-t-il prévenu tout en rappelant qu’à fin juin 2014, les réserves de changes étaient de l’ordre de 193,269 milliards de dollars. Ainsi, «entre fin juin 2014 et fin juin 2015, les réserves de change officielles se sont contractées de 34,242 milliards de dollars en raison de l’impact du choc externe sur la balance des paiements extérieurs de l’Algérie depuis le quatrième trimestre 2014 », a-t-il expliqué.


Et rien ne peut inverser cette tendance en raison de la baisse durable des prix du pétrole. L’effritement des réserves de change est le signe avant-coureur de l’approche de l’effondrement total de l’économie nationale, entièrement dépendante des exportations en hydrocarbures. Ce scénario a été pourtant prévu depuis de longues années par les spécialistes qui appelaient les dirigeants du pays à amorcer de véritables réformes économiques afin d’éviter au pays de sombrer dans une nouvelle crise économique aux conséquences beaucoup plus graves que ce que l’on a vécu durant les années 80. L’accélération de la dégradation de la santé économique nationale est également perceptible dans la dévaluation rapide du dinar face au dollar. Selon le gouverneur de la Banque Centrale, cette dépréciation s’élève à 22% par rapport au dollar américain. Certes, la relative flexibilité du cours du dinar sur le marché interbancaire des changes permet d’absorber, en partie, l’effet de la chute des prix du pétrole dans un souci de prévenir toute appréciation du taux effectif réel dommageable pour la stabilité macroéconomique à moyen terme. Mais, la poursuite de la chute des prix du pétrole risque d’aggraver la situation, de gonfler l’inflation et de mettre le pays dans une situation d’insolvabilité même pour contracter des crédits extérieurs.

Face à l’impuissance des dirigeants à opérer des réformes économiques susceptibles d’amortir un tant soit peu le choc pétrolier, l’Algérie va bientôt se retrouver dans les bras du Fonds monétaire international (FMI). Le Premier-ministre a déjà été actionné pour préparer l’opinion à l’endettement extérieur. L’Algérie perdra ainsi sa souveraineté économique et sera à la merci des marchés financiers internationaux et les lobbys de la finance internationale. Et le peuple payera encore les erreurs de nos dirigeants durant les 15 dernières années, à la place de ceux qui ont dilapidé les richesses de l’Algérie.

Malik Moffok
avatar
belgika

Messages : 17
Réputation : 0
Date d'inscription : 02/12/2015
Age : 88
Localisation : belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Algerie bientot client emprunteur du FMI

Message par belgika le Dim 20 Déc - 20:47

Algerie: Emprunt extérieur auprès de la Chine

http://www.leconews.com

Octobre 2015



Ainsi, L’Éconews a appris de sources proches du ministère des Finances que la république de Chine a bel et bien accordé un crédit à l’Algérie. Le taux d’intérêt, préférentiel au demeurant, est de 3% et étalé sur 15 ans. Nos sources ne nous dévoilent pas plus d’informations et ont refusé de nous révéler le montant du prêt.

D’ailleurs, le ministre du Commerce qui a perçu que l’annonce qu’il avait faite avait suscité moult interrogations et craintes quant au recours de nouveau par l’Algérie à l’endettement extérieur et ce qu’il allait induire comme conséquences, s’est voulu rassurant en précisant qu’il ne fallait aucunement diaboliser l’endettement. « Beaucoup de pays se sont endettés dans le monde, et très souvent, il s'agit de pays des plus riches. Mieux encore, la raison de leur richesse s'explique par un bon endettement. » Quelques jours auparavant, le successeur de Amara Benyounès avait précisé qu’il s’agissait d’une exception que compte faire l’Algérie étant donné les faibles taux d’intérêt appliqués et la qualité des relations ente les deux pays.

Le prêt accordé par la Chine a ceci de différent d’avec celui qu’accordent les institutions de Bretton Woods (FMI, Banque mondiale), c’est qu’il n’est point accompagné de l’obligation pour notre pays de mettre en place un Plan d’ajustement structurel. Un plan dont les Algériens se souviennent encore et dont les séquelles sont incommensurables et indélébiles en dépit de l’embellie financière qui s’en est suivi par le fait de la hausse des cours de l’or noir.

L’économie était non seulement à genoux, un millier d’entreprises fermées (dont beaucoup n’ont pas été rouvertes), près d’un million d’employés mis à la porte, mais le pays était fui par tous comme un pestiféré, sans compter les dégâts occasionnés par la horde terroriste. Le prêt accordé par la Chine a ceci de particulier, c’est qu’il s’inscrit dans le cadre de l’aide du pays de Mao aux nations en développement. Plus encore, il s’inscrit dans le sillage des relations cinquantenaires, mais également en application de l’accord de partenariat global et stratégique entre Alger et Pékin.

Ce crédit ne pose pas de conditions draconiennes. C’est un crédit à taux privilégié et octroyé essentiellement aux pays qui ont la capacité de payer, pour les grands projets de production, d'énergie ou d'infrastructures qui sont économiques et rentables pour rembourser le crédit, ou pour l'achat des équipements, produits électromécaniques, services et prestations chinois


avatar
belgika

Messages : 17
Réputation : 0
Date d'inscription : 02/12/2015
Age : 88
Localisation : belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Algerie bientot client emprunteur du FMI

Message par belgika le Lun 21 Déc - 0:44

رسم بياني لسعر البترول خلال 20 سنة الماضية مصحوب بتحليل تبخر
مخزون العملة لدي إخواننا الجزائريين , خسارة 40 مليار دولار في 12 شهر والشروع في الاقتراض لدي الصين

الجزائر دخلت صف الدول المقترضة بعدما كانت مقرضة بسبب إفتتانها بشراء الاسلحة , فبعد إقتنائها 8 فرقاطات و 6 غواصات أتبعتها بحاملة طائرات حوامة و جيش من الطائرات الحوامة ...
ونحن نعرف أن سعر كلفة فرقاطة واحدة قد يساوي محصول دول المغر العربي من القمح !
avatar
belgika

Messages : 17
Réputation : 0
Date d'inscription : 02/12/2015
Age : 88
Localisation : belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Algerie bientot client emprunteur du FMI

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum