souss com news
Derniers sujets
» روابط منتديات ouayeh.com
par Admin Dim 8 Sep - 15:49

» ouayeh.com diffusion
par Admin Dim 8 Sep - 15:43

» News ouayeh.com
par Admin Dim 8 Sep - 15:41

» expanding propulsive technology
par Admin Dim 8 Sep - 15:39

» harvest of the week on worldatatag
par carnivor Mer 17 Juil - 0:29

» tamazight taged links
par cydrogena Sam 11 Aoû - 15:26

» الزواج بين فرنسي و مغربية ''القانون يقول''
par Invité Lun 4 Juin - 3:17

» Transfuge Mémorial
par zaryaba Ven 9 Fév - 19:52

» Apprendre la citoyenneté avec Tachelhite.com
par zaryaba Jeu 1 Fév - 22:53

» tachelhite tagged links
par zaryaba Mar 12 Déc - 3:17

» Connaitre votre solde ou N° carte SIM chez operteurs Maroc
par mimouni Dim 23 Juil - 12:37

» Direct Links to Mimouni abdelmalek Video Youtube
par Admin Lun 20 Fév - 20:33

» video mimouni
par Admin Lun 20 Fév - 20:31

» RESEAU SOUSS
par Admin Jeu 20 Oct - 21:54

» html sitemap souss com
par Admin Mer 13 Juil - 23:41


Brader une partie de l'Europe contre quelques centaines de metres en Afrique

Aller en bas

Brader une partie de l'Europe contre quelques centaines de metres en Afrique Empty Brader une partie de l'Europe contre quelques centaines de metres en Afrique

Message par Admin le Dim 12 Jan - 19:06

Juan carlos préférait ne pas récupérer immédiatement, l’enclave occupée de Gibraltar, par peur du Roi Hassan II

Brader une partie de l'Europe contre quelques centaines de metres en Afrique c'est du moins ce que l'on peut conclure aujourd'hui en lisant les notes diplomatiques britanniques déclassifiées récemment
qui attestent que:
Le Roi d'Espagne Juan Carlos a préféré ne pas réclamer Gibraltar aux angalais car cela entrainerait la perte des poches Marocaines colonisées.

Brader une partie de l'Europe contre quelques centaines de metres en Afrique Mimoun20


Dernière édition par Admin le Dim 12 Jan - 19:09, édité 1 fois

Admin
Admin

Messages : 1161
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/05/2011

http://reseausouss.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Brader une partie de l'Europe contre quelques centaines de metres en Afrique Empty Juan carlos préférait ne pas récupérer immédiatement, l’enclave occupée de Gibraltar, par peur du Roi Hassan II.

Message par Admin le Dim 12 Jan - 19:08

Lemag : Des notes diplomatiques britanniques déclassifiées récemment ont mis à nu un surprenant épisode de l’histoire Maroco-hispano-britannique peu reluisant pour l’image de la monarchie espagnole déjà éprouvée par les suites de scandales dont certains de ses membres sont impliqués.


En effet, l’image du souverain espagnol, le Roi Juan Carlos 1er, risque de fortement être dégradée d’avantage, après les révélations faites sur une série de conversations qu’il avait tenu en 1983 avec l’ambassadeur d’une puissance d’occupation sur une partie de son pays : La Grande Bretagne qui occupe jusqu’à aujourd’hui, la région extrême-sud de l’Espagne, Gibraltar.

Ainsi, un rapport de l’ambassadeur britannique de l’époque, sur une conversation qu’il avait eu avec le souverain espagnol, rapporté par l’agence AFP, a indiqué que le Roi Juan Carlos a commis l’acte qu’aucun souverain n’oserait ouvertement faire.

Il a en effet, déclaré devant l’ambassadeur britannique Richard Parsons, qu’il préférait ne pas récupérer immédiatement, l’enclave occupée de Gibraltar, par peur du Roi Hassan II.

‘‘Si l’Espagne récupérait Gibraltar, le Roi Hassan II irait immédiatement réactiver la revendication marocaine sur Ceuta et Melilla’’ a déclaré le Roi Juan Carlos, lors d’une entrevue privée qu’il eut à l’époque avec l’ambassadeur Parsons.

‘‘Il n'est point à l'avantage de l'Espagne de récupérer Gibraltar dans un proche avenir’’ avait ajouté, craintif, le souverain espagnol.

‘‘Nous préférons une approche progressive pour régler ce dossier avec l’Angleterre, je crois qu’un tel processus devrait s’étaler sur une trentaine d’année’’ a enfoncé Juan Carlos.

Richard Parsons dans son commentaire sur cette invraisemblable conversation qui révélait les opinions du Roi Juan Carlos, sur un sujet très sensible en Espagne, a dit : ‘‘Les Espagnols se plaisaient à dire que Ceuta et Mellila n'étaient pas comparables au cas de Gibraltar, que c'était deux villes partie intégrante de l'Espagne’’ .

"Bien sûr, c'est un non-sens , c'est une situation très comparable" conclut l’ambassadeur britannique Richard Parsons.

Admin
Admin

Messages : 1161
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/05/2011

http://reseausouss.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum