souss com news
Derniers sujets
» روابط منتديات ouayeh.com
par Admin Dim 8 Sep - 15:49

» ouayeh.com diffusion
par Admin Dim 8 Sep - 15:43

» News ouayeh.com
par Admin Dim 8 Sep - 15:41

» expanding propulsive technology
par Admin Dim 8 Sep - 15:39

» harvest of the week on worldatatag
par carnivor Mer 17 Juil - 0:29

» tamazight taged links
par cydrogena Sam 11 Aoû - 15:26

» الزواج بين فرنسي و مغربية ''القانون يقول''
par Invité Lun 4 Juin - 3:17

» Transfuge Mémorial
par zaryaba Ven 9 Fév - 19:52

» Apprendre la citoyenneté avec Tachelhite.com
par zaryaba Jeu 1 Fév - 22:53

» tachelhite tagged links
par zaryaba Mar 12 Déc - 3:17

» Connaitre votre solde ou N° carte SIM chez operteurs Maroc
par mimouni Dim 23 Juil - 12:37

» Direct Links to Mimouni abdelmalek Video Youtube
par Admin Lun 20 Fév - 20:33

» video mimouni
par Admin Lun 20 Fév - 20:31

» RESEAU SOUSS
par Admin Jeu 20 Oct - 21:54

» html sitemap souss com
par Admin Mer 13 Juil - 23:41


Bokassa une autre victime de l'hegemonie occidentale

Aller en bas

Bokassa une autre victime de l'hegemonie occidentale Empty Bokassa une autre victime de l'hegemonie occidentale

Message par zainasouss le Mar 7 Jan - 18:57

Bokassa une autre victime de l'hégémonie occidentale

Petit capitaine de l'armée coloniale légué a la république centrafrique pour fomer l'armée de ce nouveau pays et veiller aux interets Français locaux.

(wikipedia)
Il ne quitta pas l'armée française, mais fut détaché comme conseiller militaire technique de l'armée française pour la création, la formation et l'encadrement de l'armée centrafricaine naissante. C'est par la suite qu'il demanda son départ de l'armée française pour être incorporé comme officier supérieur dans l'armée centrafricaine.


Il s'autoproclama président à vie le 2 mars 1972 puis se promut maréchal le 19 mai 1974 ; il se déclara musulman en 1976 et changea son nom en Salah Eddine Ahmed Bokassa
Bokassa se couronna finalement empereur le 4 décembre 1977

son régime était soutenu par la France qui le considérait favorable à la défense de ses intérêts dans la région, notamment les mines d'uranium de Bakouma prospectées par la France

Bokassa une autre victime de l'hegemonie occidentale Mimoun13

La question qui se pose:
Pourquoi la France a opté pour détroner son capitaine apres sa glorification en Empereur
egorger un mouton etait il deshonorant qu'egorger un lion
zainasouss
zainasouss

Messages : 244
Réputation : 0
Date d'inscription : 17/07/2011
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Bokassa une autre victime de l'hegemonie occidentale Empty Re: Bokassa une autre victime de l'hegemonie occidentale

Message par zainasouss le Mar 7 Jan - 19:00

C'est le gouvernement Français qui a tout organisé et préparé , un travail pour lequel la France a assecher la tresorerei de Boklassa


La cérémonie eu lieu au palais des sports de Bangui. Le sacre se déroula au cours d'une cérémonie à laquelle assistèrent 5 000 invités, dont le ministre français de la Coopération Robert Galley. Aucun chef d'État ne s'y rendit, excepté le Premier ministre de l’Île Maurice13. Pour marquer l’événement, Bokassa revêtit une réplique du costume que portait Napoléon Ier lors de son sacre, une épaisse cape écarlate doublée de fourrure d'hermine blanche et d'une robe incrustée de perles sur laquelle étaient brodés en fils d'or des soleil et des abeilles14. La cérémonie fut très fastueuse: 10 000 pièces d'orfèvrerie, 200 uniformes d'apparat, 600 smokings et pas moins de 60 000 bouteilles de Champagne et de Bourgogne. De nombreux artisans et créateurs français furent mis à contribution par l'intermédiaire de Jean-Pierre Dupont. Un trône monumental fut créé par le sculpteur Olivier Brice, empruntant le symbole de l'aigle à Napoléon. La garde-robe impériale fut conçue par Pierre Cardin. La couronne en or pur, confectionnée par le joaillier Claude Arthus-Bertrand, comportait 7 000 carats de diamants, dont l'un de 60 carats et était estimée à près de cinq millions de dollars quand le salaire moyen en Centrafrique était d'environ 100 dollars15 ! À la fin de la cérémonie, le nouvel empereur remonta les rues de Bangui à bord d'un carrosse de bronze et d'or tirés péniblement par huit chevaux importés de Normandie, (Haras du Pin), envoyés par l'Elysée. Deux chevaux moururent lors du trajet ce qui contraignit la famille impériale à parcourir les derniers mètres en limousine. On chiffra la cérémonie à quelque 100 millions de francs,
(source wikipedia)

Bokassa une autre victime de l'hegemonie occidentale Mimoun14
zainasouss
zainasouss

Messages : 244
Réputation : 0
Date d'inscription : 17/07/2011
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Bokassa une autre victime de l'hegemonie occidentale Empty Re: Bokassa une autre victime de l'hegemonie occidentale

Message par zainasouss le Mar 7 Jan - 19:05

Dans la nuit du 20 septembre 1979, le Service de documentation extérieure et de contre-espionnageFrançais lança l'Opération Caban. Un commando infiltré du Service Action accueille le Transall du 1er RPIMa commandé par le colonel Briançon-Rouge à l'aéroport de Bangui-Mpoko. Après avoir neutralisé l'aéroport, des renforts atterrissent et le chef des Forces Spéciales contacte le colonel Bernard Degenne basé à la capitale du Tchad pour qu'il envoie ses « barracudas », nom de code pour huit hélicoptères Puma et transports aériens Transall. La prise de Bangui pouvait débuter. Le lendemain aux alentours de minuit et demi, David Dacko annonçait officiellement la chute de l'Empire centrafricain et proclamait la République
zainasouss
zainasouss

Messages : 244
Réputation : 0
Date d'inscription : 17/07/2011
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Bokassa une autre victime de l'hegemonie occidentale Empty Re: Bokassa une autre victime de l'hegemonie occidentale

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum